Vie-en-voiture.fr » Blog auto » Véhicule autonome : peut-on lui faire confiance ?

Véhicule autonome : peut-on lui faire confiance ?

Des véhicules à moteurs à vapeur, à ceux à explosion jusqu’aux voitures à moteurs électriques, l’innovation dans le domaine automobile ne cesse d’avancer et de s’améliorer.

Vouloir plus de puissance, de vitesse et de confort tout en polluant et dépensant moins est le but tant voulu par les géants de l’industrie automobile. La dernière pépite sortie de cette mine est la voiture autonome.

La voiture autonome est une voiture qui ne nécessite pas de conducteur humain, mais plutôt d’un système de pilotage automatique parfaitement adapté aux conditions réelles.

Mode de fonctionnement du véhicule autonome :

La voiture autonome est commandée par un programme d’intelligence artificielle. Ce programme va traiter des informations reçues par une série de capteurs, de caméras et de radars, situés sur chaque ongle de la voiture et qui vont analyser le milieu dans lequel la voiture se trouve et le reproduire en trois dimensions.

Les capteurs seront capables d’identifier les éléments du milieu comme les obstacles, les barrages, les feux, les piétons, les véhicules… Les servocommandes par la suite vont contrôler les fonctionnalités de la voiture comme le freinage, l’accélération et le clignotant.

Avantages et inconvénients du véhicule autonome :

Comme toute innovation en cour de développement, la voiture autonome présente des avantages et des inconvénients, notamment :

Pour les avantages :

  • Plus de sécurité sur les routes : grâce à son système de reconnaissance et de communication entre les voitures autonomes, le nombre d’accident pourra baisser.
  • Plus de confort : le passager de la voiture autonome pourra profiter des paysages et du confort de la voiture pour se reposer ou se concentrer sur d’autres occupations pendant le trajet.
  • Améliorer la fluidité du trafic : le système d’intelligence artificiel sera programmé pour respecter le code de la route et les signalisations, permettant ainsi une meilleure organisation routière.
  • Économiser du temps : l’amélioration de la fluidité du trafic économisera du temps aux passagers.

Quant aux inconvénients :

  • La généralisation de la voiture autonome : la possession d’une voiture autonome à la place de la voiture classique sera obligatoire.
  • Le changement dans le système d’assurance : la sécurité c’est le point le plus important, et la question qui revient est : “Qui, la voiture ou le passager, sera tenu comme responsable en cas d’accident grave ?”.
  • L’impact sur l’environnement : l’impact sur l’environnement n’est pas encore clarifié, cela dépendra du le type des moteurs utilisés.
  • La sécurité : le fait de perdre le contrôle sur la voiture cause encore problème.

Les constructeurs auto ont annoncé le lancement officiel des véhicules autonomes à partir de 2020. D’ici là, les questions persistent sur cette innovation qui a fait sujet de plusieurs débats.

La vie de nos articles :